Les administrations publiques sont de plus en plus confrontées à un contexte économique difficile. Ce contexte exige d’elles qu’elles intègrent davantage dans leurs modes de gestion, des logiques à la fois d’économie et de performance.

A cette fin, les entités publiques développent des pratiques managériales tournées vers l’innovation, ce qui leurs permet de réaliser des marges de manœuvre et d’atteindre les objectifs qui leurs sont fixés.

Adopter des pratiques managériales innovantes peut se faire dans de nombreux domaines d’intervention de l’action publique, et notamment dans le domaine de l’achat public. Agir sur ce dernier est devenu un levier incontournable pour conserver une action performante et favoriser la création de valeurs.

En ce sens, de nombreux outils offrent un appui précieux aux managers de la fonction achats publics pour renforcer l’efficacité et la performance du processus d’achat.

Parmi ces outils, deux agissent principalement sur la structure de cette fameuse fonction Achats :

La cartographie des achats, qui, tout en consolidant les données relatives aux dépenses des entités publiques permet de dégager des orientations stratégiques d’optimisation organisationnelle et opérationnelle.

Dans le prolongement, en mettant en place une nomenclature des achats qui doit être personnalisée et adaptée aux spécificités de chaque structure, l’intégralité des achats de l’entité publique est ventilé par segments d’achats homogènes répondant à un marché fournisseur. Gain incontestable de visibilité.

Le Cabinet Public Sourcing accompagne ainsi l’ensemble des acteurs du processus Achat dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’utilisation de ces dispositifs afin qu’ils deviennent de véritables outils dynamiques de pilotage et de management des achats au service de la performance.